« Je suis là » de Clélie Avit

Elsa. Dans le coma depuis plusieurs semaines, après un accident survenu lors de la pratique de sa passion pour la montagne et les glaciers… Un huis-clos dans lequel pénètrent ses visiteurs, amis, famille, et puis, cet inconnu… Thibault. La porte de cette chambre, qu’il a poussée par erreur, va tout changer… Il va apprendre à la connaître, lui parler… Elle va le découvrir, grâce aux signaux que son corps et son cerveau sont encore capables de capter, l’écouter, l’imaginer, le percevoir et le ressentir… Son réveil, il y croit alors que tous baissent les bras et décident de tout arrêter ; mais c’est sans compter sur la ténacité de Thibault : il s’y tiendra, à son espoir, jusqu’au bout…

La lecture s’alterne par le point de vue des 2 personnages principaux, dictant le rythme de l’histoire.  Ce sentiment d’être « sous une cloche ». Encapsulé dans une bulle, comme si l’on partageait l’état d’Elsa, son coma, sa proximité malgré ce sentiment qu’elle est si éloignée, de nous, de tous… On assiste ici à une véritable leçon d’espoir, d’amitié, d’amour de l’inconnu… de vie… Un coup de cœur !

je-suis-la-de-clelie-avit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s