« Madame Seyerling » de Didier Decoin

Antoine Dessangles a posé son stylo : c’est fini, il n’écrira plus. Mais personne ne le sait. Surtout pas sa femme et son éditeur auxquels il continue de jouer, non sans une certaine allégresse, la comédie du romancier.
Pour l’écrivain repenti, seuls comptent désormais les héros de la vraie vie : la jeune fille amoureuse, le boxeur de Valenciennes, l’hôtesse de l’air, le plagiste de Biarritz.
Antoine les repère, les suit, entre en clandestinité pour observer ce qu’ils deviennent après la rupture, après le combat, après que l’avion s’est posé et que la plage s’est vidée en glissant dans l’arrière-saison.
C’est ce qu’il appelle collectionner les après.
Jusqu’au jour où il part pour New York afin de s’offrir ce qu’il croit devoir être le chef-d’œuvre de sa collection, le plus poignant de tous les après : la douleur de madame Seyerling, une Noire dont la fille a été condamnée pour meurtre et exécutée.
Dans un New York encore inviolé, Antoine pénètre comme par effraction dans la vie de cette mère d’une force et d’une fragilité mystérieuses. Une vie qui cache un étonnant secret dont la découverte va faire passer l’écrivain voyeur du rôle de témoin intrigué à celui d’acteur bouleversé.
L’histoire d’une rencontre, rencontre d’un écrivain en panne d’inspiration désirant abandonner l’écriture, et d’une femme ayant perdu sa fille, condamnée et exécutée pour meurtre. Il l’observe, des liens se tissent… ils apprennent à se connaître… Des personnages attachants, qui nous mènent à travers les quartiers de New-York sur leur chemin au bout duquel un rêve sera réalisé… Très belle écriture, douce et procurant une certaine mélancolie… Belle découverte !

madame-seyerling-de-didier-decoin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s