« Eva ou le journal interrompu » de Chardonne

Un homme qui aime sa femme et qui croit en être aimé médite sur cet amour et sur ce bonheur. A la fin, nous apprenons qu’Éva l’a toujours haï, qu’elle est un être de folie et de mensonge. Mais cela n’empêche pas cet homme de conclure : « On pourrait voir dans ce récit, l’histoire amère et bouffonne d’une femme qui a accaparé et amoindri un homme qu’elle n’aimait pas, lequel croyait aimer. Pour moi, ce fut une autre histoire, triste ou gaie, je ne sais, mais belle assurément, et profonde, utile, émouvante, car la vie est toujours grande. je ne voudrais pas qu’on en rie. »

Ce n’est peut-être pas un journal, mais somme toute, cela ressemble à un exutoire, où cet homme partage avec ses lecteurs cette frustration d’aimer une femme, qui ne l’aime finalement pas. Des hauts et des bas, des passages touchants en alternance avec des longueurs provoquant un peu d’ennui et cassant le rythme de la lecture… même si celle-ci est loin d’être réellement cadencée… Pas de coup de cœur mais reste néanmoins une découverte.

eva ou le journal interrompu de chardonne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s