« Gun machine » de Warren Ellis

John Tallow et son équipier Jim Rosato sont envoyés dans un immeuble délabré de Pearl Street où un forcené, nu comme un ver, tire sur tout ce qui bouge. Rosato est tué et, de rage, Tallow décharge son flingue sur le meurtrier. Derrière le cadavre, un trou dans le mur d’un appartement. A l’intérieur, une centaine d’armes, fixées sur les murs, du sol au plafond. Toutes, sans exception, correspondent à des crimes non élucidés. Avec cet arsenal sur les bras, Tallow doit essuyer la colère de ses supérieurs et résoudre l’affaire, avec pour seule aide le concours de deux dingues de la police scientifique.

Il est bon, il est très bon…. Un thriller comme on les aime, avec des personnages déjantés, une intrigue peu commune, une histoire new-yorkaise en lien avec le passé… Pourrait faire une très bonne adaptation cinématographique !

gun machine de warren ellis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s