« Un vertige » de Hélène Gestern

Rentrée littéraire 2017 : Parution le 31 août 2017 aux Éditions Arléa.

Un amour impossible, une relation en pointillés… Elle est les pointillés, l’autre incarne les espaces qui les séparent… Un amour volatile, qui n’aurait pas dû naître. Un amour qui les hante, mais qu’il n’assume pas, qu’ils ne peuvent se permettre de vivre…

Des allers et retours, des rendez-vous imprévus, courts et douloureux, par petites bribes, dans des lieux qui à nouveau visités en solitaire, n’ont plus le même goût, la même atmosphère. Ils se poursuivent, se persuadent que « c’est fini » mais rien n’y fait. Cette relation est là, s’est installée, va-t-elle durer ou les déchirer ?

Je remercie les éditions Arléa ainsi que Hélène Gestern pour ce très joli court roman, dont le titre « Le vertige » inspire véritablement le sentiment qui émane de lui, de ses personnages, de cette situation et, comme le dit si bien son éditeur « …. nous entraîne dans le vertige sidérant du mystère de l’amour et de son effacement. »

20170830_234951

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s