De ce palier… ©

Il y a un an, tu as pointé le bout de ton spike. Ton arrivée a chamboulé nos vies, attisé nos peurs, remis tant de choses en question. En l’espace d’une heure, une déclaration, des locaux qui se vident, des portables qui se plient, des employés qui desertent leurs bureaux, plantes vertes sous le bras.
Complètement abasourdis, nous avons été catapultés vers cet exil.
De ce palier, se demander si on reviendra bientôt, un sac sur le dos, un pc, un cahier, un stylo.
De ce palier, dire « A lundi » plutôt que « A bientôt ».
De ce palier, sans trop comprendre, avoir l’air hébété face à ce que tu as provoqué.
De ce palier, apprivoiser notre impuissance face à toi, celui qui nous hante et hantera en toute transparence.
De ce palier, remercier ceux qui nous mettent à l’abri.
De ce palier, l’émotion qui submerge, les larmes qui émergent au coin des yeux, la gorge qui se noue.
Quitter ce palier puis traverser ce hall petit à petit déserté, une dernière fois se retourner, comme pour le saluer.
Alors oui, ton arrivée a changé nos vies, garder au fond de soi le doux espoir que ta venue ne sera pas vaine et, qu’en mieux, tu changeras nos vies…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s