« La chair de sa chair » de Claire Favan

Éditions Harper Collins Noir
Parution le 03/03/2021
353 pages

Attention ! Warning !
Machiavélisme diabolique à la clé !!
Poussez cette lourde porte et pénétrez dans l’antre de cette famille. Celle de cette femme, mère, et ses enfants, que la vie n’a pas épargné.
L’histoire de Moïra se passe aux États-Unis. Elle est confrontée à la violence conjugale de son premier mari. Lors d’une de ces scènes, son fils Peter décide un jour de mettre un coup de couteau à son père pour protéger sa mère. Le père se remet de ses blessures, et part en prison, purger sa peine. Moïra refait sa vie quelques temps plus tard et de cette nouvelle union naît un garçon Nigel et la petite Wendy, qui sera diagnostiquée atteinte de la mucoviscidose.
Mais un drame frappe encore une fois : ce deuxième compagnon se suicide, dans des circonstances très mystérieuses.
Moïra se retrouve donc seule avec ses trois enfants. Elle doit tout gérer, a des dépenses conséquentes pour pouvoir soigner sa petite fille. Elle cumule plusieurs emplois pour faire face et est donc très souvent absente en laissant ses enfants sous le contrôle de son fils aîné Peter. Les voisins signalent ses agissements aux services sociaux, qui s’en mêlent, non pas pour l’aider mais plutôt pour l’enfoncer encore un peu plus dans cette situation critique.
« Son existence a été éprouvante et misérable la plupart du temps, une lutte incessante pour maintenir la tête hors de l’eau, mais comme elle n’a connu que ça, elle s’est toujours adaptée. Et elle le fera encore une fois. »

Un soir, submergée par la fatigue, Moïra craque et se confie à son fils cadet, Nigel, en lui faisant comprendre que la petite Wendy est un poids et une gêne pour tous, qu’elle représente un danger. Celui que ses enfants lui soient retirés et placés. Sans oublier les contraintes financières qui risquent de les plonger dans la pauvreté.
Nigel décide alors d’abréger les souffrances de sa soeur et pense ainsi sauver toute la famille par un acte tragique. Un psycho traumatisme aura raison de lui. Il est alors interné, enfermé dans son mutisme… Il sera suivi par un médecin, qui lui tendra la main et bien plus encore… Bruce, un personnage clé qui déverrouillera le passage des mystères…
« Cependant, tu ne peux me cacher que tu souffres d’avoir perdu Nigel. Or, ton enfant, la chair de ta chair… Tu imagines l’épreuve qu’il traverse ? »
Je ne peux en dire plus. Ouvrez le. Lisez le. Préparez vous au choc.

Très chère Claire,
C’est avec un boum boum au coeur que j’ai tourné la dernière page de « La chair de sa chair ».
Un thriller poignant, divinement orchestré, qui va droit au but. Dès les premières pages tout est posé : l’ambiance, les personnages, les caractères, leurs forces et faiblesses… Et pourtant il en reste tant à découvrir et c’est peu de le dire.
Ce livre est encore une fois d’une grande efficacité. Votre griffe. Votre plume. Votre talent. Aucune place pour les fioritures ni les détails inutiles. Tout est nécessaire et a son importance.
Je l’ai dévoré, à en perdre le souffle ! Après « Inexorable » qui m’a laissée sans voix, « La chair de sa chair » le rejoint parmi mes gros coups de cœur littéraires !

Retrouvez ici les mots de l’autrice : Rencontre Claire Favan – Médiathèque Boris Vian – 19/03/2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s